Où positionner des miroir de sécurité en ville ?

L’implantation des miroirs de rue permet de prévenir des accidents de la route à une intersection délicate. C’est un dispositif de circulation indispensable en agglomération pour permettre une bonne vision des angles de vue lors d’une sortie de garage par exemple. Bien que ce soit très utile, la mise en place d’un miroir de sécurité ne se fait pas à l’improviste. Nombreuses réglementations régissent leur installation. En effet, le positionnement des miroirs de sécurité sur le réseau routier national est soumis à la réglementation nationale. Alors, quel est le meilleur endroit pour positionner un miroir de sécurité en ville ? Découvrez-le dans cet article spécial miroir de rue.

Qu’est-ce qu’un miroir de sécurité ?

Le miroir de sécurité, appelé également miroir de surveillance ou de circulation est un équipement de signalisation qui offre aux automobilistes une meilleure vision de la route à l’approche d’un carrefour. Il servira d’aide aux conducteurs pour visualiser un endroit caché. Toutefois, la présence d’un miroir peut distraire la perception du conducteur dans le cas où celui-ci serait implanté à des endroits inadéquats. En effet, le miroir de surveillance mal placée peut perturber le conducteur sur la vitesse d’approche des véhicules par exemple. C’est pourquoi, l’implantation des miroirs de sécurité et d’agglomération – Idequip doit se faire sous certaines conditions stratégiques afin de garantir un confort idéal aux usagers de la route.

Où positionner les miroirs de sécurité ?

L’installation d’un miroir de sécurité n’est pas chose inoffensive. Sa présence peut créer quelques effets gênants. Ainsi, l’emplacement de ces dispositions doit se faire de manière très stricte. Le miroir ne peut être installé que si la visibilité au niveau d’un carrefour est réduite. Il doit être installé 2,30 m avant la ligne d’arrêt et la vitesse autorisée ne doit pas dépasser 60 km/h. Dans tous les cas, l’installation d’un miroir de sécurité est définie comme la dernière option lorsqu’aucune autre possibilité n’est envisageable. Hors agglomérations, l’installation d’un miroir de surveillance est formellement interdite.

Quelle est la réglementation des miroirs de sécurité ?

Les miroirs de sécurité sont régis par l’article 14 de l’instruction interministérielle sur la signalisation routière. Personne n’est donc autorisé à installer un miroir sur le réseau routier national de son propre gré sans avoir l’autorisation de la maire. En effet, seule la mairie a le pouvoir d’autoriser son installation sous la directive du gestionnaire de voirie. C’est ce dernier qui s’occupe de l’homogénéité de la signalisation sur l’ensemble du territoire conformément aux dispositions réglementaires des réseaux.

 

Vente de miroir de rue : trouver une entreprise spécialisée en ligne
Dans quelles circonstances utiliser des cônes de balisage ?