Dans quelles circonstances utiliser des cônes de balisage ?

Parfois, il a été remarqué que, durant la période des travaux à risques de la réfection d’une portion de route endommagée ou tout simplement pendant un moment de la sécurisation d’un lieu d’accident routière, des cônes de chantier, appelés encore des cônes de signalisation sont utilisés.

Les cônes de balisage délimitent des espaces dangereuses

Au fait, il se trouve que ces cônes de balisage servent à délimiter des zones de circulation interdites aux passages aussi bien des piétons qu’aux automobilistes. En tout cas, l’implantation de ces piquets de signalisation reste, surtout, la meilleure solution pour donner l’alerte aux usagers de la route de l’existence d’une espace dangereuse qu’il faut, à tout prix, contourner en suivant les indications prescrites sur place. Pour plus d’infos, cliquez sur idequip.com

Description des modèles de cônes normalisés disponibles

Pratiquement, les cônes de chantiers les plus populaires utilisés auprès des sociétés de marquage mesurent entre 500mm et 750mm de hauteur. Et souvent, ayant été confectionnée en plastique, une balise porte deux couleurs, orange et blanche, en alternance dans le sens de la hauteur. En outre, elle est pourvue des bandes rétro-réfléchissantes dans l’objectif d’une amélioration de sa visibilité de nuit pour les routiers dans leur passage nocturne aux alentours de la zone de balisage. Toutefois, il est tellement important de savoir que tous les caractéristiques d’une cône de balisage sont essentiellement définis, dans la zone de l’union européenne par la norme NF EN 13422 se rapportant aux moyens utilisés en cas d’alerte et aux délimitations des voies, se trouvant tout près d’un lieu interdit au passage des personnes en dehors du service, par l’usage des équipements souples et mobiles.

Modes d’emploi d’une cône en tant qu’une signalisation de proximité

De toutes les façons, il y a lieu de dire que les cônes matérialisent une trajectoire de déviation inéluctable d’un obstacle se trouvant non éloigné de leur emplacement. C’est ainsi que pour une utilisation optimale de ces équipements de signalisation, ils doivent être installés en diagonale et en un lieu se situant sur la chaussée avant l’accès au point à sécuriser. Entre autres, si le chantier accuse une longueur assez importante, il s’est avéré nécessaire de placer des cônes de balisage le long du parcours de l’obstacle tout en prévoyant une marge suffisamment indispensable pour le déplacement des intervenants dans l’opération en cours. D’ailleurs, dans certaines zones desservies par une autoroute, ils sont, souvent, complétés par d’autres signalisations à l’instar d’un feu orange clignotant ou autres.

A quoi servent les poteaux de balisage ?
Quel type de barrière utiliser pour signaler un chantier ?